Transavia base deux Boeing à Montpellier pour exploiter le bassin méditerranéen. .
Transavia base deux Boeing à Montpellier pour exploiter le bassin méditerranéen. (c) F Reglain.

Les  directions de Transavia et de l’aéroport de Montpellier (Hérault) se frottent les mains. L’ouverture à la réservation des quatorze nouvelles lignes desservies par la filiale d’Air-France-KLM  a été couronnée de succès. Et, après une semaine d’achats de billets en ligne on peut même dire que le lancement, à partir du 3 avril prochain est déjà considéré comme un succès. Et les destinations préférées des voyageurs au départ de Montpellier sont : Lisbonne devant Palerme, Athènes, Séville et Madrid.  La pole-position de la capitale portugaise n’est pas une surprise. Il existe  en Languedoc  une forte communauté lusitanienne et une véritable attente pour cette destination prisée des français, simple touristes ou retraités. La bonne nouvelle, inattendue,  vient de Palerme en deuxième position alors que cette destination semblait découler d’une seule proximité entre les deux villes jumelées ce qui ne suffit pas à remplir des avions deux  fois par semaines. Ensuite on trouve Athènes puis logiquement les deux destinations espagnoles Séville, puis Madrid. En escale, la capitale permet une large ouverture  sur les destinations d’Amérique latine. Pour opérer ces quatorze destinations, Transavia a décidé d’ouvrir une base à Montpellier avec deux Boeing 737-800  dédiés à ces nouvelles dessertes  cadencées entre deux et trois vols par semaine.

le grand challenge des routes du sud.

Nathalie Stabler, présidente de Transavia et Emmanuel Brehmer, président de l'aéroport de Montpellier dévoilent les nouvelles destinations vers le sud.
Nathalie Stabler, présidente de Transavia et Emmanuel Brehmer, président de l’aéroport de Montpellier dévoilent les nouvelles destinations vers le sud. Notamment les grandes capitales : Rome, Tunis, Athènes, Madrid ou Lisbonne. Photo Topsud News.

« C’est  pour nous un véritable challenge que d’ouvrir ces quatrième base après  Orly, Nantes et Lyon, ce qui ne s’était pas fait depuis 2010. Nous espérons ouvrir six lignes supplémentaires dans l’année 2020 qui sont pour l’instant à l’état de demande et de  validation d’autorisations » a expliqué Nathalie Stubler la présidente de Transavia. « Partez de chez vous. Oubliez Marseille. Economisez du temps et de l’argent » a encore exhorté Emmanuel Brehmer, Président de l’aéroport de Montpellier qui espère “exploser” l’objectif fixé de transporter 500 000 passagers sur ces nouvelles lignes de Transavia pour les douze premiers mois.

Les   nouvelles destinations desservies par Transalia depuis Montpellier

Rome : Mercredi et samedi. 1h30  de vol.

Palerme : lundi  et vendredi. 2h00 de  vol.

Tunis : Mardi et samedi. 1h00.

Djerba. Mardi et samedi. 1h10.

Athènes. Mardi et samedi. 4h00.

Héraklion : Lundi et vendredi. 2h00  de vol.

Marrakech : Mercredi et samedi. 1h20.

Oujda : Mercredi et samedi. 1h00.

Agadir : Mercredi et samedi. 2h00.

Madrid : 3 vols/semaine. Mardi, jeudi, dimanche. 1h30.

Séville : Jeudi et dimanche. 2h00.

Palma de Majorque : jeudi et dimanche. 1h15.

Lisbonne : jeudi et  dimanche. 1h05 de  vol.

Faro  : lundi et vendredi. 1h10  de  vol.

www.Transalia.com