Cirque Zingaro à Béziers : Open Bartabas

Des chevaux en  acteurs et en improvisation c’est le pari, tenu, de Bartabas qui lance depuis le domaine départemental de Bayssan de Béziers la dernière tournée… De son spectacle Ex Anima.

Les chevaux du cirque Zingaro sont des acteurs ici pour Ex Anima mis en scène par Bartabas
Les chevaux du cirque Zingaro qui vivent ensemble au quotidien sont étonnants de complicité sous chapiteau

Le grand chapiteau noir du cirque Zingaro cache une étrange clairière plongée dans l’obscurité totale. La clairière est habitée par onze acteurs pour commencer Ex Anima le dernier spectacle de Bartabas. Et ces acteurs, compagnons de  route  de la troupe depuis 35 ans, ce sont les chevaux eux-mêmes qui ont participé à leur façon, à la création de ce spectacle inédit et qui le jouent avec une impressionnante précision. « Depuis trente-cinq ans  les chevaux nous servent. Il était naturel finalement que les hommes, les acteurs, les cavaliers puissent s’effacer, servir les chevaux à leur tour, les accompagner dans leur travail. Et le plus bluffant c’est qu’ils sont de remarquables acteurs. Quand on commence le spectacle, ils deviennent de véritables acteurs » raconte Bartabas à l’heure de son grand retour dans le sud, là où tout avait commencé à Nîmes, pour présenter ce qu’il appelle son ultime tournée. C’est une notion impossible à décrypter pour savoir si c’est véritablement son dernier spectacle. « Advienne que pourra et Dieu seul le sait » s’exclame-t-il encore.  Dans la clairière, les chevaux jouent. Ils exécutent leur solo : rotation puis roulade pour commencer. La petite brume du matin s’estompe.

La forêt des spectateurs

La forêt des spectateurs apparait dans cette semi-pénombre. Ils sont immobiles et silencieux. Sur recommandations de Bartabas ils sont interdits d’applaudissements réservés au moment final de ce voyage chez les chevaux de 90 minutes découpé en une quinzaine de tableaux donnés dans une ambiance sonore et musicale soignée. Parfois c’est la pluie, ou bien les vagues de la mer toujours recommencée.

Les chevaux du cirque Zingaro sont des acteurs ici pour Ex Anima mis en scène par Bartabas
Les chevaux du cirque Zingaro jouent avec  talent, leur propre  vie.

Et les acteurs agissent et réagissent, dans une improvisation subtilement guidée par des écuyers à pieds qui passent comme des ombres dans leur immense tunique sombre. Tout cela est finement orchestré même si Bartabas  préfère parler d’improvisation plutôt que de dressage proprement dit.

Alors, “Misère”, “Famine” et “Guerre” les  magnifiques argentins jouent en virtuose. Van Gogh, amputé d’une oreille, puissance totalement maîtrisée, chasse dans la clairière les écuyers transformés en corbeau-raseteur et Angelo s’apprête à s’envoler dans les airs, soulevé par un palan sans signe apparent de peur ou d’inquiétude. Tsigane, débardeur boulonnais ? tire une poutre de 500 kilos. Longtemps, longtemps après que les artistes aient quitté la scène, Bartabas et les hommes de la troupe, des guides minutieux déguisés en figurants, restent sur le sable de la clairière. Ils piaffent, pivotent sur eux-mêmes et effectuent des roulades sur le sable.  Mimétisme absolu.

Ex Anima par le théâtre équestre Zingaro, mise en en scène de Bartabas, jusqu’au 19 Mai, A9 Sortie ouest. Domaine départemental de Bayssan. Spectacle mardis, mercredis et samedis à 20h30. Les dimanches à 19h00. Présence sur place 30 minutes avant. Plein tarif 39 €. www.heraultculture.com

La tournée 2019 de Bartabas :

LYON : 14 juin/24 juillet. Les nuits de Fourvière.

Bordeaux : 17 août/14 septembre. Côte Ouest.

Brest : 4/27 octobre. Le Quartz. Scène nationale.

Toulon : 19 Novembre/15 décembre. La Liberté, scène nationale.

Théatre équestre Zingaro : www.bartabas.fr