Les plus de 55 ans sont les meilleurs clients pour les vélos à assistance électrique (VAE). Ils  représentent 68 % des  ventes en 2017.

Boosté par la prime  gouvernementale, le marché du vélo électrique est en forte progression en 2017. « On peut estimer que la barre des 200 000 VAE vendus sera dépassée fin 2017 contre 134 000 en 2016. Et bien entendu la prime qui peut atteindre 200 € a joué un rôle important. C’est en tout cas ce qu’on a pu constater entre mars et juillet dernier » commente Virgile Caillet, délégué général de  l’ UNION Sport et Cycle lors d’une conférence donnée dans le cadre du salon BikeExpo 2017 de Lyon.

Virgile Caillet délégué Général de l'USC.
Virgile Caillet délégué Général de l’USC. © TopSud News

Dans cette euphorie commerciale autour du « vélo électrique » les seniors jouent un rôle prépondérant selon les statistiques fournies par le ministère des transports  à partir des déclarations des bénéficiaires de la prime à l’achat. Les plus de 55 ans représentent 68 % des demandeurs. Entre 46 et 55 ans, ils pèsent encore 20 % des dossiers déposés contre seulement 8% pour les 36-46 ans et 4 % pour les 26 à 35 ans.

Le vélo électrique à 84 % pour les loisirs

Les candidats sont majoritairement des hommes  (54%). Ils déclarent très majoritairement  faire l’acquisition d’un VAE pour des activités de loisirs (84%) mais aussi pour  effectuer le trajet domicile-travail (57 %) et accessoirement pour faire du sport (17%). Les acheteurs sont majoritairement des actifs  à 53 %. Ils sont des  cadres à 18 % et des employés à 17%. Les professionnels  du cycle réclament naturellement que la prime à l’acquisition d’un véhicule électrique soit prolongée au-delà du 31 décembre 2017 pour accompagner l’embellie commerciale observée en France  depuis 5 ans. En 2016 Il s’était  vendu 134 000 VAE (+31 %) contre 102 000 en 2015 et seulement 77 000 en 2014.  Les  VAE de type urbain et  VTC représentent le premier marché (106 000 vélos) loin devant les VTTAE (15300 vélos). Les deux segments progressent sensiblement à la même vitesse au-dessous de 30 % par an. Après les années de passage à vide, entre2005 et 2013, le marché du vélo renoue avec le dynamisme avec plus de 3 millions de cadres écoulés en 2016.