Pierre Soulages et Bernard Buffet déconfinés à Montpellier
Pierre Soulages et Bernard Buffet déconfinés à Montpellier dans une vente de prestige ce samedi 8 mai. c) hdv Montpellier. Reproduction même partielle interdite.

L’hôtel des  ventes de Montpellier signe le  grand déconfinement dans le monde des arts plastiques en proposant deux oeuvres de  Pierre Soulages et de Bernard Buffet.  Issues de la succession d’une collection privée  de Montpellier.  En vente ce  samedi 8 mai. 

Oeuvres de La vente du 8 mai. c) hdv Montpellier. Reproduction même partielle interdite.
Oeuvres de La vente du 8 mai.
c) hdv Montpellier. Reproduction même partielle interdite.

Comme une trainée de poudre, sans aucun doute possible,  Pierre Soulages, doyen de tous les  grands peintres de renommée internationale (le sétois court vers ses 102 ans) suscite l’enthousiasme partout où ses  œuvres apparaissement en vente aux enchères. Cette  fois-ci, c’est une œuvre assez ancienne, datée du 16  avril 1975 qui éclaire la vente prestige organisée à Montpellier par Maitres Bertrand De Latour et Jean-Christophe Giuseppi. « C’est un tableau qui avait été acheté quelques mois seulement après son achèvenement par le biais d’une galerie de Montpellier. Il est dans un état exceptionnel. Et il apporte une vraie  fraicheur puisqu’il n’a jamais été vu ailleurs que chez la collectionneuse privée de Montpellier aujourd’hui décédé » explique Bertrand De Latour. Les  commissaires-priseurs de Montpellier peuvent espérer  franchir la barre du million d’euros pour cette œuvre  qui marie le noir et la couleur bleu et qui se situe aux portes de l’ outrenoir. Jeudi soir, une bonne centaine d’enchérisseurs potentiels étaient déjà inscrits sur les sites de vente en ligne, plus les acheteurs les plus sérieux qui seront au téléphone, en ligne direct. Et il faut encore ajouter vingt-cinq acheteurs présents face aux commissaires-priseurs sur inscription préalable en respectant les distances sanitaires.  

Des surenchérisseurs surexcités

Dans cette même  vente de 204 tableaux, sculptures ou objets de collection, on note aussi la présence remarquable d’une œuvre de Bernard Buffet, « maison rose au bord du Canal » qui date de 1982 et qui suscite une  belle curiosité au plan international.  Enfin un Corot, de sa période italienne (ville de Gênes) est aussi proposé par un collectionneur suisse. Deux lithographies de Picasso, des tableaux de Jean Hugo,Combas, Bioulès ou Seguin figurent également au catalogue de cette vente exceptionnelle dont une petite partie (vingt tableaux offerts par les artistes) sera dédiée à la réfection du grand orgue du temple protestant de Montpellier.

Le premier coup  de marteau est attendu à partir de 14h00  pour le lot numéro 1, un masque de sarcophage en bois sculpté de l’Egypte antique. Histoire de s’échauffer.

www.drouotonline.com et www.interenchères.com

 Inscription préalable nécessaire. Les  frais supplémentaires représentent 24 %  de la dernière enchère. Soit 240 € pour une enchère à 1000 €.