La nouvelle PEUGEOT 208
La nouvelle PEUGEOT 208

Au salon auto de Genève (GIMS 2019), on se bouscule pour s’installer au poste de pilotage de la Peugeot e-208.  Logique, la nouvelle mouture du best-seller français a tous les atours pour faire rêver. Surtout  dans sa  version électrique.

PEUGEOT e-208
PEUGEOT e-208 Photo TopSud News.

En  finition GT-Line  dans sa livrée  « bleu Vertigo triple couche », la Peugeot e-208, autrement  dit la 208 à moteur électrique, a très fière allure, de la race et du peps. C’est la première pierre du nouvel édifice de la marque qui promet des déclinaisons  hybride et électrique sur toute la gamme. Et c’est aussi, peut-être, une alternative sérieuse à l’hégémonie de la Renault Zoé sur le marché de l’électrique (45 %  de parts de marché  en janvier dernier, 51 %  sur l’année 2018 avec plus de 30 000  Zoé livrées), à condition que les tarifs, publiables en juin prochain soient ajustés. Pour l’instant, via internet, Peugeot propose une location longue durée en préréservation (299 €  par mois, à peine plus coûteuse que les offres essence à 269 € ou diesel  à 289 €). Il s’agit d’une LLD sur 48 mois pour 60 000 kilomètres et 2400 €  d’apport initial.

Une 208 sans réservoir

Cette 208  sans réservoir a été construite sur la base de la nouvelle plate-forme maison réservée aux segments B & C (208,   308)  et partagée par les modèles essence ou diesel. La puissance promise par le moteur est de 100 Kw (136 cv) pour un couple  de 260 Nm. Pour ceux qui aiment  décoiffer, le 0 à 100 km/h est abattu en 8,1 secondes. Et surtout l’autonomie de ce petit bolide est annoncéE à 340  kilomètres (normes WLTP) grâce aux  batteries (lithium-ion, 50 kWh) installées sous le plancher.  On peut recharger dans un délai classique pour ce type de véhicule : 5h30  sur Wall-box (triphasé 11Kw), 16h00 sur une prise classique et promesse de reprendre 80 %  d’énergie en 30 minutes sur les  bornes publiques (chargeur 100 kW). « Affirmation par le design, différenciation par les innovations et la technologie,  la nouvelle Peugeot 208  émerge au sein du segment B pour apporter sa contribution au succès de la gamme Peugeot » explique  Jean-Philippe Imparato, directeur-général de Peugeot qui met en avant « Exigence, Allure et Emotion » pour s’imposer sur le marché d’ici 2020.   La grande bataille « nouvelle CLIO-Nouvelle 208 » est programmée pour l’automne prochain. Peugeot entend commercialiser 15 000  véhicules e-208  en première année et déstabiliser Zoé la cousine électrique de Cloé.