Aprés le MOBILE world Congress de Barcelone, Le Génova International Motors Show (GIMS) est le deuxième événement de portée mondiale  rayé de l’agenda 2020 par le virus 

Le salon de printemps de l’automobile européen 2020 n’aura  finalement pas lieu. Par injonction du conseil fédéral suisse, les organisateurs ont pris la décision d’annuler la 90 eme édition du salon international de l’automobile de Genève (GIMS) qui devait accueillir à Palexpo plus de 600 000 visiteurs du 5 au 15 mars et plus de 10 000  journalistes accrédités pendant les traditionnels journées de presse et du VIP Day. 150 exposants étaient attendus pour  quelques 90 nouveautés mondiales dont la Carmen Boulogne de la marque mythique Hispano-Suiza. Exit encore l’innovation espérée :  un circuit intérieur dans le GIMS pour tester l’accélération de certains véhicules non-thermiques présentés au salon. « Les cas de Coronavirus se sont multipliés dans le monde, notamment en Italie et en Allemagne. Des cas sont apparus en Suisse, 15  cas à l’heure qu’il est. La priorité absolue c’est la préservation de la santé. Le conseil fédéral a décidé de déclarer l’état de situation particulière sur les épidémies.  La première mesure c’est d’interdire toutes les manifestations  rassemblant plus  de mille personnes, mesure valable jusqu’au 15 mars. Il s’agit de garantir une sorte de distanciation sociale » a notamment indiqué Alain Berset conseiller  fédéral.

30 millions de FS  de déficit pour les organisateurs du GIMS

Deux jours plus  tôt,  Maurice Turrettini, le président du GIMS  avait pourtant confirmé le maintien du salon avec la mise en place de nombreuses  mesures de contrôles sanitaires  visant notamment les exposants en provenance de Chine ou d’Italie. Mais, la situation sanitaire mondiale s’est très rapidement détériorée. L’annulation de ce  grand rendez-vous international représente une perte sèche  de 30 millions de  francs  suisse pour la société organisatrice. Les visiteurs qui avaient réservé leur billet seront remboursés.  Les exposants  qui représentent 75 % du marché automobile suisse devront de leur côté éponger les frais engagés pour participer à ce show-room géant, à priori sans contrepartie.

La voiture de l’année  en live-streaming

Un des moments phares  du rendez-vous auto genevois c’est  bien sûr la remise du trophée très  recherché de voiture de l’année qui consacre un véhicule nouveau particulièrement innovant. En dépit de l’annulation du Geneva International Motor Show, les organisateurs ont décidé de diffuser en livre-streaming la remise du prix du Car of the Year, lundi 2 mars, à 15h, sur le site web. La cérémonie se déroulera à huis clos. La remise sera présentée par  Frank Janssen,le Président du Jury et journaliste automobile du magazine allemand Stern.

Frank Janssen présentera l’ultime tour du scrutin. Les membres du jury devront encore attribuer 25 points, répartis sur au moins cinq des sept modèles. La remise du prix se déroulera le lundi, 2 mars 2020 à Palexpo. La diffusion sera uniquement en direct sur le site internet du Geneva International Motor Show ainsi que sur la page Facebook #GimsSwiss.

Car of the Year est organisé par sept grands magazines en Europe: Auto en Italie, Autocar au Royaume Uni, Autopista en Espagne, Autovisie aux Pays-Bas, L’Automobile Magazine en France, Stern en Allemagne et Vi Bilägare en Suède. Ce sont les 60 meilleurs reporters venant de 23 pays du monde automobile en Europe qui élisent le vainqueur.

Sept candidats en compétition pour le trophée 2020.

  • BMW 1-Series
  • Ford Puma
  • Peugeot 208
  • Porsche Taycan
  • Renault Clio
  • Tesla Model 3