Claude Nougaro
(c) scène de Bayssan.

Claude Nougaro est de retour !  Et pour longtemps ! Au théâtre de Bayssan. C’est l’une des joies de ce premier jour de liberté (presque) totale retrouvée. Et de l’été des festivals.

Le privilège des  grands personnages de la chanson française, c’est de pouvoir, quasiment à l’infini, nous proposer plusieurs   fois par an, une résurrection. Puisque les paroles et les notes de musique appuyées sont toujours là, disponibles et parfois même avec la même  force, torrentielle dans le cas de Claude Nougaro. Car, ce 1er juillet  prochain, jour premier du grand déconfinement sanitaire, c’est bien le vent inaltérable de Nougaro qui va balayer le nouvel amphithéâtre de Bayssan aux portes de Béziers, pour étrenner » ce nouveau lieu de spectacles. L’amphithéâtre porte le nom du souffleur de vers, ce qui va donner de l’accent toulousain, forcément à chacun des cheminements du public jusqu’à cette enceinte circassienne promesse de belles  soirées sous les étoiles.

Richard Galliano le guide, l’ami

Pour celle-ci de soirée, le guide providentiel, c’est  forcément Richard Galliano, l’ami, le chef d’orchestre, le compositeur, le compagnon de route artistique. Ensemble, sur scène, pendant une quinzaine d’années, plus le temps additionnel, ils ont fait les quatre-cents coups. Surtout, ensemble, ils ont forgé une œuvre d’art : “Vie Violence”. Le tango-rock absolu qui raconte plus que tout et pour toujours le tempérament de ces deux-là. « Ce soir-là je veux que ce soit le rendez-vous de l’émotion » explique Richard Galliano. Autour de lui, sous les étoiles, voici que s’avance, Fanny Ardant, trois chansons sans musique, puis Abd Al Malik pour dire l’Afrique coulait aussi dans les  veines de Claude Nougaro. Puis, comme une évidence, joyeuse, espiègle, voici Olivia Ruiz la souffleuse de vers aussi, une sorte de fille artistique de Claude Nougaro. Avec un joli brin de talent, elle a  fixé  dans nos mémoires le « joyeux bordel de son enfance à Marseillette » exactement dans le même esprit que le Toulouse du chanteur de Jazz.

L’été des festivals à Bayssan, soirée hommage à Claude Nougaro. A 21h30. Jauge sanitaire limitée à 950  personnes.Tarif plein : 19 €.  Réservations www.scenesdebayssan.fr Ou par téléphone 04 67 2837 32.