La montée en puissance des ventes de VAE est impressionnante en France depuis cinq ans

Les premiers  chiffres des ventes  de VAE en 2018 donnent à penser que la montée en puissance commerciale des vélos à assistance électrique va se poursuivre. Même si le gouvernement a sifflé, en février dernier la mort de la prime à l’achat. En 2017, il s’était vendu près de 255 000 VAE  (254 870) dont 86 % de vélos de ville ou de VTC  et seulement 14 % pour les VTT VAE. C’est une croissance globale de 90 %. Les ventes ont été multipliées par 5 en l’espace de cinq ans. Et la mise en place effective des plans vélo dans plusieurs  villes , notamment en Ile-de-France, devrait pousser de nouveaux clients à choisir  l’assistance électrique. En 2017, toujours selon l’observatoire du cycle, le marché du vélo  a progressé  de 9,6 % (1,278 Mds €) boosté là-encore par les achats de VAE alors que le nombre  global de cadres vendus est resté stable (+0,2 %).  Les vélos  sont très majoritairement achetés dans les magasins spécialisés (55% de parts de marché.+6%) devant les Multisports qui progressent de  9 % (32 % de parts de marché) et internet en forte progression ( + 22 %) mais sur une base limitée (8 % de PDM).

Les acheteurs de VAE veulent du service

Les passionnés de VAE préfèrent acheter leur  petit bijou roulant en boutique chez un détaillant spécialisé capable d’assurer le service après-vente et l’entretien du moteur et de la batterie. L’enquête de l’observatoire du cycle conclut  à l’importance de la notion de services dans l’acte d’achat, ce qu’on retrouvait déjà dans le secteur économique  des deux-roues à moteur (cyclos et motos). Les VAE représentent un chiffre d’affaires  de 399 M€ dont 77 % de PDM pour les détaillants (+ 84 %)   mais les multisports (168 %) et les Grandes surfaces (+ 339 %) ont lancé la poursuite.Sur le marché français, le VAE est devenu, en moyenne le plus onéreux : 1564 € devant le vélo de course (1404 €)dont les prix baissent légèrement ( – 4%) et le VTT “musculaire” (396 €). Même si le VAE ne représente que 10 % des ventes de cadres en France. Les experts s’accordent à dire que le potentiel de croissance du VAE en France est considérable. En Allemagne, marché mature par excellence, il se vend plus de 700 000 VAE soit 18 % du marché.  Aux Pays-Bas, c’est 31 % des  ventes et même 45 % pour les  cyclistes  belges  commercialement surexcités par l’assistance électrique.