Trois semaines après le vol avec destruction de mur dans un domaine des Pyrénées-Orientales, l’avis de recherche lancé pour retrouver ces trois très belles références est toujours d’actualité. Il s’agit de Nina Magnagna (vin de table à 20,90 € prix public), de Mà Vermella, un AOC Rivesaltes (vin doux naturel  à 15,90€) et de Sense Mida (un autre AOC Rivesaltes à 15,90 €).  Ces trois références  de très haute qualité gustative sont produites par le domaine de Maridet installé à Salses-Le-Château (Pyrénées-Orientales) victime d’une nouvelle opération de pillage de sa cave. C’était en février dernier, la quatrième effraction nocturne depuis 2015 au caveau situé au milieu des vignes et à l’écart. Dix jours plus tôt, les voleurs déjà, avaient tout retourné pour faire main basse sur la caisse. Cette fois-ci, ils se  sont organisés pour voler  une centaine de caisses de ces vins fins. Ils ont défoncé le mur d’enceinte en briques à la masse, avant de charger dans une camionnette  plus de 1200 kilos de bouteilles qu’il faut, en cette fin d’hiver, écouler sous le manteau. « On a lancé cet avis de recherche pour retrouver la trace de ces bouteilles. Les gens peuvent et même doivent nous appeler au domaine  si cela les gêne de contacter les gendarmes. Mais depuis  que nous avons lancé cet appel, nous n’avons toujours pas eu de signalement sérieux et digne d’intérêt » explique Hélène Constantin, qui se bat chaque jour pour faire ces vins-passion dans un contexte de difficulté financière. La traque se poursuit  notamment sur le site Facebook du domaine et d’Hélène Constantin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici